Faut-il passer au « temps dans la cible » ?

  • Description de l'image

Le « temps dans la cible », c’est quoi ?

Il s’agit là d’une nouvelle manière d’évaluer les taux de glycémie sur le long terme pour vérifier si un diabète est bien équilibré. 

Le « temps dans la cible » mesure le temps que le patient a passé dans les limites d’une glycémie équilibrée, ou normale.

Celle que les médecins recherchent se situe entre 70 et 180 mg/dL. Mieux encore, on prévoit la création de plusieurs cibles :  

  • glycémie souhaitable
  • hypo- ou hyperglycémies légères
  • hypo- ou hyperglycémies sévères

On passerait alors au « temps dans les cibles », qui permet aussi de savoir où le patient se trouve quand il n’est pas dans la cible : est-il à des niveaux dangereux d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie, ou dépasse-t-il à peine la limite ?

Quel est l’intérêt de cette nouvelle mesure ?

Le temps dans la cible permet de pallier les manques de la mesure de l’HbA1c, ou hémoglobine glyquéeCelle-ci est en effet utile parce qu’elle permet un regard en arrière, mais elle reste imparfaite.

Effectivement, comme toute moyenne, elle peut cacher des réalités différentes : une glycémie qui fluctue beaucoup vers le haut et vers le bas peut également donner la même HbA1c qu’une autre qui ne s’éloigne que peu de la normale.

Par ailleurs, l’HbA1c peut être perturbée par différents facteurs :

  • Anémie
  • Insuffisance rénale
  • Hyperbilirubinémie
  • Hypertriglycéridémie
  • Intoxication éthylique chronique
  • Etc.

La mesure du « temps dans la cible » n’est possible qu’aujourd’hui parce qu’elle suppose la possibilité de mesurer et d’enregistrer le taux de glycémie en permanence. C’est ce que permettent les appareils de mesure du glucose en continu. 

Le temps dans la cible, la mesure de demain ?

Un consensus international a été formé à la fin de l’année 2017 entre de nombreux spécialistes du diabète. Le résultat a été que la mesure « du temps dans la cible » semble recommandée.

Pour pouvoir en bénéficier pleinement, il va falloir un peu patienter : les spécialistes ont besoin de connaître l’impact sur la santé à long terme des différentes valeurs de la glycémie. Il n’existe donc pour l’instant pas d’objectifs déterminés pour « le temps dans la cible ».

Même si on n’en est pas tout à fait là, « le temps dans la cible » semble destiné à s’imposer.

En effet, il permet un suivi plus personnalisé, et surtout il pourrait nous aider à atteindre un but qui reste encore éloigné pour de nombreux diabétiques : diminuer l’HbA1c sans augmenter le risque d’hypoglycémies.   

Besoin d’un rappel sur la mesure du glucose en continu ? Faites un tour sur notre site.

Sources : 
Joubert, Michael. Diabète & Obésité, janvier / février 2018, vol. 13, n°114
Danne, T. et al., Diabetes Care 2017 Dec; 40(12): 1631-1640. https://doi.org/10.2337/dc17-1600

 

Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de cette réglementation, le marquage CE.