À chaque étape de la vie des solutions

Vous êtes

Jeune

La pompe à insuline, une solution pour moi ?

mis à jour le 19/10/2015

Tu trouves que ces piqûres à faire tous les jours, c’est contraignant, pas pratique et pas très confortable. Tu as peut-être du mal à équilibrer ton diabète, malgré tes efforts. Ceci s’explique par ta croissance et les transformations hormonales que tu subis. Ou alors, tu es sujet aux hypoglycémies… Pour ces raisons, la pompe à insuline peut représenter une solution pour toi.

Qu'est-ce qu'une pompe à insuline?

La pompe à insuline est un petit appareil de la taille d’un téléphone qui s’accroche en général à la ceinture. Mais il y a bien d’autres façons de porter la pompe à insuline, en fonction des vêtements et des activités. Elle est reliée au corps 24 h/24 par un cathéter sous-cutané. La pose de ce cathéter (comme une piqûre) ne se renouvelle en moyenne tous les trois jours. On peut enlever facilement la pompe à insuline le temps de la douche ou de la piscine.

  • La pompe à insuline est programmée pour délivrer automatiquement de l’insuline tout au long de la journée : le débit « basal ».
  • Au moment du repas, le porteur de pompe à insuline l’actionne manuellement pour un supplément d’insuline : le « bolus ».Ce bolus est calculé en fonction des glucides prévus dans le repas et de l’activité physique.
  • Pour savoir si la pompe à insuline te convient, le mieux est d’en discuter avec l’équipe médicale qui te suit, en lui expliquant tes raisons.

Bien sûr, comme tout traitement, la pompe à insuline présente des avantages et des inconvénients. Elle n’évitera pas de surveiller étroitement ta glycémie 4 à 5 fois par jour.

Mais la pompe à insuline apporte un confort de vie en permettant d’adapter le traitement au rythme de vie, au temps de sommeil, à la grasse matinée…

 

Source: Direction médicale de Dinno Santé

Mentions légales: https://www.dinnosante.fr/fre/12/cgu?mobile_bloc=footer

v

Les informations et outils mis à votre disposition par Dinno Santé, le sont à titre informatif.
Ils ne se substituent en aucun cas aux recommandations de votre professionnel de santé