Microbiote : pourquoi vous devez vous intéresser à vos intestins !

  • Description de l'image

Les bactéries qui peuplent notre tube digestif sont plusieurs milliards, deux fois plus que le nombre de cellules que compte notre corps entier. On estime leur poids à deux kilos ! Elles sont aussi très diverses – plusieurs centaines d’espèces. La composition du microbiote varie selon les individus. Elle influence notre santé parce qu’en digérant les fibres que notre système digestif ne peut pas assimiler, les différentes espèces de bactéries sécrètent des substances (on parle de métabolites (1)) qui vont ensuite passer dans le sang.

Un impact sur le diabète

Toutes les bactéries ne sécrètent pas les mêmes métabolites. Certains sont favorables à un meilleur contrôle de la glycémie ; d’autres moins. C’est en tout cas ce qu’indiquent des études scientifiques. Par exemple, les microbiotes des personnes atteintes de diabète de type 2 sont différents des autres (2). Chez les animaux, il a même été démontré qu’une modification du microbiote peut améliorer le contrôle de la glycémie. Et une étude récente a identifié un métabolite, l’imidazole propionate (3), qui semble interférer avec l’action de l’insuline, et qui est présent uniquement chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Tous ces résultats ont fait naître l’idée que si l’on pouvait contrôler la composition du microbiote, on pourrait peut-être maîtriser le diabète.

...et l’incidence du diabète ?

Notons aussi que le diabète a un impact sur les intestins. En effet, l’hyperglycémie chronique induite par un diabète mal maîtrisé favorise la présence dans le microbiote de bactéries plus agressives (4). Comme en même temps l’hyperglycémie abîme la muqueuse de l’intestin, qui fait normalement barrière entre les bactéries et l’intestin lui-même (puis le reste de l’organisme), cela entraîne un risque d’infection et d’inflammations.

Des pistes pour améliorer votre diabète ?

Pour l’instant, il n’existe pas de traitements permettant de favoriser la présence de bactéries dont on connaît l’effet bénéfique sur le diabète dans l’intestin. Mais s’il ne faut pas attendre du microbiote une solution miracle, il est tout de même un allié très précieux dans le maintien d’une glycémie équilibrée. Et vous pouvez l’influencer par votre alimentation, en consommant beaucoup de fibres (surtout des fibres insolubles, comme les crudités ou les céréales complètes) qui vont nourrir les bactéries de l’intestin et favoriser leur développement. Vous pouvez aussi miser sur les aliments qui vont apporter des probiotiques, des bactéries bénéfiques, jusqu’à votre intestin. Il s'agit notamment de tous les aliments fermentés, du yaourt ou de la choucroute.

Si vous souhaitez, retrouvez des recettes adaptées à votre diabète. Faites un tour dans la section Recettes du Dinno Mag !

Sources :
Dossier Inserm – Microbiote intestinal
(1) Cani, PD et al., Diabetes Metab. 2014 Sep;40(4):246-57. doi: 10.1016/j.diabet.2014.02.004. Epub 2014 Mar 14.
(2) Tilg, H. et al., Gut. 2014 Sep;63(9):1513-21. doi: 10.1136/gutjnl-2014-306928. Epub 2014 May 15.
(3) Koh, A. et al., Cell. 2018 Nov 1;175(4):947-961.e17. doi: 10.1016/j.cell.2018.09.055. Epub 2018 Oct 25.
(4) https://www.federationdesdiabetiques.org/federation/actualites/lhyperglycemie-chronique-degrade-la-barriere-intestinale