Pourquoi faut-il se méfier d’un simple rhume ?

  • Description de l'image

Pourquoi le rhume est-il à surveiller en cas de diabète ? Tout simplement parce que comme les autres infections le rhume fait subir à l’organisme un stress qui a tendance à augmenter la glycémie. Et comme c’est l’une des infections les plus fréquentes, c’est souvent à l’occasion d’un rhume que l’on se rend compte de cette réalité.

Pourquoi les rhumes font-ils augmenter la glycémie ?

Comme toute infection, les rhumes font augmenter la sécrétion de différentes hormones liées au stress, notamment l’adrénaline et la cortisone (1). C’est une réaction normale à un stress biologique, qui permet à notre organisme de se défendre. Parmi les effets de ces hormones, il y a une augmentation de la glycémie, probablement destinée à apporter plus de glucose aux organes qui peuvent en avoir besoin pendant un moment dangereux (2)… mais qui peut être problématique en cas de diabète

Comment faut-il réagir ?

Ces déséquilibres sont temporaires et limités : la glycémie peut augmenter de 0,5 à 1g/l, ce qui n’est pas énorme. On peut augmenter un peu sa dose d’insuline quand les taux augmentent, mais il n’est pas nécessaire de faire de changements définitifs ni de s’inquiéter de l’impact sur le long terme. On dit parfois que la glycémie fait office de thermomètre chez le diabétique : elle augmente aussi en cas d'infection et de fièvre.
Une chose doit attirer votre attention en cas d’infection qui fait augmenter votre glycémie : la fièvre, comme l’hyperglycémie, déshydrate. Pensez donc à bien vous hydrater, en buvant de petites quantités d’eau tout au long de la journée, idéalement un verre toutes les heures.

Comment savoir si l’augmentation est bien passagère et liée au rhume ?

En cas d’augmentation inexpliquée de la glycémie, il faut d’abord vérifier qu’il n’y a pas de dysfonctionnement de la pompe à insuline si vous en portez une, ou d’oubli de traitement. En dehors de cela, vous pouvez réfléchir aux causes nutritionnelles. Si vous ne repérez pas d’erreurs dans les heures qui précèdent l’hyperglycémie et que vous vous mouchez toutes les 5 minutes, un rhume est probablement la réponse…

Comment faut-il traiter un rhume en cas de diabète ?

Comme quand il n’y a pas de diabète : aucun traitement n’est nécessaire si l’infection est uniquement virale, en dehors d’éventuels traitements des symptômes qui sont à discuter avec votre médecin. S’il y a une surinfection bactérienne, vous serez traité avec des antibiotiques (sur prescription médicale). Pas besoin d’en faire plus : l’hyperglycémie ne joue sur la santé qu’au bout de longues années, et sur la durée d’un rhume elle ne représente pas de danger pour vous.

 

Vous avez des hyperglycémies ? Retrouvez ici les bons gestes à avoir lorsque l’on est sous pompe à insuline...

 

Sources :
(1) Harp, JB et al., Diabetes Obes Metab. 2016 Jul;18(7):648-53. doi: 10.1111/dom.12668. Epub 2016 May 4.
(2) Mifsud, S. et al., Br J Hosp Med (Lond). 2018 Nov 2;79(11):634-639. doi: 10.12968/hmed.2018.79.11.634.