Pâtisseries et diabète : peut-on concilier les deux ?

  • Description de l'image

Les pâtisseries constituent une tentation permanente tout au long de la journée. Leur consommation procure une réelle sensation de bien-être mais augmente rapidement la glycémie.


Lorsqu’on est diabétique, aucun aliment n’est interdit mais il faut savoir contrôler la consommation de certains produits et les pâtisseries en font partie. 

On vous parle souvent de pâtisseries allégées, sans sucre(s), sans sucre(s) ajouté(s), voire même de gâteau « spécial diabétique », mais par définition une pâtisserie est constituée de sucre et de matière grasse, deux éléments qui font grimper la glycémie. Il est donc important de savoir faire le bon choix

Quels gâteaux privilégier ?

Il est important de faire la distinction entre pâtisseries artisanales et industrielles.
Pour les pâtisseries industrielles, l’étiquetage nutritionnel peut vous aider à faire votre choix :

  • Au niveau de l’étiquetage des glucides, vous pouvez voir une ligne « dont sucres ». Les sucres ne doivent pas représenter plus de la moitié des glucides totaux.
  • La teneur en lipides doit être inférieure à 17 g pour 100 g de produit.

    Pour les pâtisseries artisanales, l’étiquetage n’est pas soumis à des obligations légales et leur composition reste donc souvent inconnue. Privilégiez les pâtisseries aux édulcorants ou aux polyols (sorbitol, maltitol, xylitol) car elles augmentent moins rapidement la glycémie.
  • Si vous cuisinez, remplacez une partie du sucre par des édulcorants résistant à la chaleur. Vous obtiendrez des gâteaux moins sucrés mais qui doivent tout de même être consommés avec modération.

Comment les consommer ?

Evitez de consommer des pâtisseries entre les repas, prenez-en une part en fin de repas, cela vous évitera un pic de glycémie. Gardez également bien en tête que ce dessert entre dans la quantité totale de glucides de la journée.

Si vous avez une fringale dans la journée, privilégiez un fruit ou un produit laitier à 0 %, qui constitue une bonne alternative à la pâtisserie.
Enfin lorsque vous faites vos courses, allez-y le ventre plein, cela limitera votre tentation pour les pâtisseries et respectez la liste que vous avez préparée.  

A retenir ...

Ce que vous devez retenir, c’est qu’il n’y a pas de pâtisseries réellement « allégées ». Leur consommation n’est pas interdite mais doit être limitée. La bonne tarte au pomme de grand-mère, on dit oui, en fin de repas et en quantité raisonnable !

Agathe V., diététicienne-nutritionniste


1 commentaire

Vous voulez laisser un commentaire ?

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

09/10/2014
posté par fab2.

Par exemple une bonne tarte aux quetsches ce soir ! Faite maison ! Je ne suis pas un "sucré", mais de temps en temps, je ne manque pas à faire un petit plaisir avec une bonne pâtisserie, faite là aussi par un vrai pâtissier......

Les informations et outils mis à votre disposition par Dinno Santé, le sont à titre informatif. Ils ne se substituent en aucun cas aux recommandations de votre professionnel de santé.
Lisez également
Une envie de sucre…je fais comment ?
Alimentation Une envie de sucre…je fais comment ?

Le sucre n’est pas l’ami des diabétiques. Mais il est aussi synonyme, dans notre société, de beaucoup de plaisirs....

Resucrage : les 10 commandements
Au quotidien Resucrage : les 10 commandements

Se resucrer en cas d’hypoglycémie, c’est nécessaire : tout le monde le sait. Mais savez-vous bien vous resucrer ?