Les insulines d'aujourd'hui et de demain

  • Description de l'image

Les injections d'insuline font partie du quotidien des patients diabétiques de type 1 et parfois des patients diabétiques de type 2.

Peut-on imaginer, une forme d'insuline non injectable ?

L'insuline est une hormone produite de manière continue en petites quantités par le pancréas. Elle a pour rôle de réguler le taux de glucose présent dans le sang (glycémie). L'augmentation de la glycémie suite à un repas, entraine une augmentation de la production de l'insuline pour retrouver un taux normal de glucose dans le sang. Le glucose en excès est transformé en énergie ou stocké dans les cellules.

Les patients diabétiques de type 1 et certains patients diabétiques de type 2, en fonction de leurs profils, ont besoin d'injections d'insuline pour réguler leur glycémie.

Les insulines d'aujourd'hui

Il existe deux grandes classes d'insulines : les insulines humaines et les analogues de l’insuline. La modification de la structure moléculaire des insulines humaines a permis de créer les analogues de l’insuline, dont l’absorption par le corps, la distribution et l’élimination sont différentes des insulines humaines.
Le choix du type d’insuline pour traiter le diabète dépend de plusieurs facteurs propres à chaque patient.

Que ce soit les insulines humaines ou les analogues de l’insuline, on distingue différentes insulines selon leurs délais et durées d'actions.

  • Les insulines rapides

    Les insulines rapides, injectées au moment du repas, agissent entre 10 et 30 minutes pour une durée d'action de 2 à 5 h. L'effet maximum de ces insulines est observé 1 à 3h après l'injection.

Les insulines rapides permettent au patient de gagner en flexibilité par rapport à la gestion de ses repas (répartition dans le temps, quantité) et présentent donc un avantage considérable dans l'amélioration de la qualité de vie.

  • Les insulines lentes

    Il s'agit des analogues d’insulines à action prolongée, utilisées comme des insulines basales. Indépendantes des repas, leur action peut durer jusqu'à 24h en fonction de la dose et du type du diabète.

Au sein de cette catégorie, figurent également les insulines intermédiaires dont le délai d'action est de 1 à 3h pour une durée d'action pouvant aller jusqu'à 18h.

  • Les insulines mélangées d’action intermédiaire

    En plus des deux catégories citées précédemment, les patients peuvent utiliser des injections d'insulines biphasiques qui sont des insulines pré-mélangées constituées d'un pourcentage défini d'une insuline lente ou intermédiaire et d'une insuline rapide.

Insulines  Rapides   Intermédiaires        Lentes    
Délai d'action  10 à 30 minutes     1h à 3h  1h à 1h30
                                   
Durée d'action     2h à 5h   Jusqu'à 18h    Jusqu'à 24h


La disponibilité de ces différents types d'insulines permet d'adapter le traitement du patient en fonction de ses besoins et en fonction de l'évolution de sa maladie.

Les insulines de demain

Les recherches actuelles portent sur l'amélioration de l'action des insulines lentes et la diminution de leurs effets indésirables comme les hypoglycémies nocturnes et la prise de poids.

Parallèlement, d'autres formes d'insulines sont étudiées afin de proposer aux patients des alternatives aux formes injectables de l'insuline, tel que des formes inhalées ou orales.

Le développement des formes orales d'insuline présente bien des avantages pour le patient. Cependant, les chercheurs et les industriels rencontrent des difficultés pour mettre en place ce mode d'administration d'insuline. En effet, il faudrait trouver le moyen de protéger l'insuline sous forme de comprimé de la dégradation dans l'estomac et l'intestin avant d'atteindre le foie.

Actuellement, les équipes de recherche développent des nanoparticules d'insuline protégées par double encapsulation, testées chez des modèles d’animaux diabétiques. Ce système de protection a montré son efficacité et a permis d'obtenir un effet sur le contrôle de la glycémie, semblable à celui obtenu par l'injection d'une insuline lente.

Des études complémentaires sont en cours pour évaluer l'efficacité et la tolérance de ces procédés chez les patients.

Source:
- Danne T & Bolinder J. New Insulins and Insulin Therapy .DTT. 2014;16(S1): S-34-S-43.
- Maria Rotella C et al. Role of Insulin in the Type 2 Diabetes Therapy: Past, Present and Future. Int J Endocrinol Metab. 2013;11(3):137-144.
- Danne T & Bolinder J. New Insulins and Insulin Therapy .DTT. 2013;15(S1): S-40-S-47.
- Auberval N. Vers une nouvelle approche thérapeutique du diabète : l'administration de l'insuline par voie orale. CNRS