Traitements du diabète : les progrès de la science

  • Description de l'image

On dispose aujourd’hui d’un vaste arsenal thérapeutique contre le diabète de type 2. Toutefois, en France en 2011, 41 % des patients avaient encore un contrôle de leur glycémie insuffisant(1), ce qui expose au risque de complications diverses. Le chiffre peut faire peur, mais il devrait sans doute s’améliorer grâce aux nombreuses innovations proposées et réalisées depuis.

Évolution des stratégies thérapeutiques

Pour de meilleurs résultats, il est à présent recommandé de prendre en charge non seulement le diabète mais aussi l’hypertension et la dyslipidémie, souvent associées. Autre stratégie dont l’intérêt a été découvert ces dernières années : un coaching intensif sur le mode de vie (alimentation et activité physique). Selon une étude de 2016(2), cette double stratégie permet d’allonger la durée de vie et le délai sans complication(s) cardiovasculaire(s).  

Enfin, on prône à présent plus de souplesse dans les objectifs glycémiques (hémoglobine glyquée), qui doivent être personnalisés en fonction de votre profil : plus ambitieux en l’absence de comorbidités (par exemple les maladies cardiovasculaires associées) et plus prudents pour les patients fragiles.

Nouveaux traitements du diabète de type 2

Plusieurs innovations ont permis de mieux contrôler certains diabètes :

  • La chirurgie bariatrique
    En permettant d’obtenir des amaigrissements francs et durables, elle a permis de soigner les jeunes patients en obésité morbide (indice de masse corporelle supérieur à 40) qui avaient un diabète très difficile à équilibrer.
  • Nouvelles molécules 
    Les produits injectables « analogues du GLP-1 » ont aussi aidé pour la perte de poids et le contrôle des glycémies, surtout après les repas. Leur remboursement en France n’est toujours pas assuré.  
  • Avancées technologiques pour les injections et la mesure de la glycémie : capteurs de mesure de la glycémie en continu éventuellement connectés à votre smartphone, couplage automatique avec les pompes, lecteurs de glycémie qui enregistrent les données, stylos injecteurs connectés…

Ces traitements ne conviendront pas à tous les patients, ils font partie des options qui sont à disposition de votre médecin pour vous aider à équilibrer au mieux votre diabète.

Quels défis pour l’avenir ?

De nombreuses équipes de recherche s’intéressent au diabète, à son diagnostic et à son traitement. Des avancées majeures ont été réalisées depuis la découverte de l’insuline au début du vingtième siècle.

Dans l’avenir, des patients pourront peut-être disposer d’un traitement insulinique par voie orale, de bénéficier d’un suivi et d’une assistance à distance et en temps quasi-réel de leur glycémies grâce à la télémédecine, se faire installer un pancréas artificiel qui réunit la mesure de la glycémie et l’injection d’insuline dans un seul appareil intelligent, ou bien même recevoir une greffe de cellules souches pour guérir leur diabète !

Les défis à relever, notamment les diagnostics tardifs, les neuropathies qui restent difficiles à traiter, ou les patients les plus âgés pour lesquels trouver un traitement adéquat n’est pas facile, ne font que souligner que le diabète reste une priorité de santé publique qui mobilise les volontés politiques en France et dans le monde.

Envie d’en savoir plus sur les progrès de la médecine ? Suivez le Dinno Mag pour rester informé !

Sources :
(1) Enquête ENTRED, 2011
(2) Years of life gained by multifactorial intervention in patients with type 2 diabetes mellitus and microalbuminuria: 21 years follow-up on the Steno-2 randomised trial
Pr Vincent Rigalleau, chef du service de diabétologie du CHU Bordeaux