Bien mesurer sa glycémie : comment éviter les pièges ?

  • Description de l'image

La mesure de la glycémie fait partie de la vie quotidienne de dizaines de milliers de diabétiques. Comment bien effectuer ce geste simple, mais capital ?

Le premier piège de la glycémie, c’est qu’elle change tout le temps ou presque. Il faut donc effectuer la mesure au bon moment. Les moments de mesure de la glycémie à domicile et la fréquence de ces mesures dépendent :

  • du type de diabète,
  • de la prise ou non d’insuline
  • et du nombre d’injections quotidiennes.

Chaque patient bénéficie des conseils personnalisés de son médecin. Un diabète de type 1 qui implique obligatoirement au moins 4 injections d’insuline par jour peut demander jusqu'à quatre contrôles de glycémie par jour. Pour un diabète de type 2, un à deux contrôles quotidiens suffiront généralement.

Contrôle de la glycémie : des mains propres et chaudes ...

Avant tout contrôle de la glycémie, il importe de se laver les mains à l’eau et au savon, puis de les sécher soigneusement.

Tout produit présent sur la peau, y compris des crèmes, peut fausser les résultats.

Utilisez plutôt de l’eau chaude, pour activer la circulation sanguine et dilater les petits vaisseaux présents au bout des doigts. Cela rendra le contrôle plus facile. Vous pouvez aussi faire pendre vos mains vers le bas ou les masser un peu.

Un matériel irréprochable

Une bonne mesure de la glycémie passe aussi par un tout petit peu d’organisation.

Assurez-vous d’avoir tout le matériel à portée de main avant de commencer :

  • l’autopiqueur équipé d’une lancette (impérativement neuve)
  • et le lecteur de glycémie dans lequel a déjà été insérée une bandelette pour recueillir le sang.

Les bandelettes réactives ont une date limite d'utilisation. Conservez-les selon les instructions du fabricant.

Une piqûre efficace

Il est généralement conseillé de piquer dans le côté du doigt et non au bout, le sang est plus facile à recueillir de cette façon et la piqûre est moins douloureuse.

Il faut obtenir une goutte de sang qui perle et la mettre en contact avec la bandelette. Dès que le résultat est obtenu, vous pouvez vous débarrasser de la lancette avec précautions dans la boîte à aiguille DASTRI qui permettra de la faire recycler. Le matériel ne doit évidemment jamais être réutilisé.

 

Source : Vivio