J’ai raté mon bolus comment faire ?

  • Description de l'image

Dans le traitement du diabète, l’équilibre de la glycémie est le point d’orgue. Pour cela, il est essentiel d’apporter à votre corps la dose d’insuline qui lui est nécessaire… et à chacun sa juste dose. En effet, le besoin en insuline est toujours individuel et doit faire l’objet d’une évaluation avec votre équipe soignante. Afin de déterminer la dose à injecter, vous devez surveiller les variations de votre glycémie à l’aide d’un capteur de glycémie ou d’un outil de mesure du glucose en continu afin de réagir de manière adéquate.

Qu’est-ce qu’un bolus ?

Si vous êtes traité par pompe à insuline ou par multi-injections, vous êtes le plus souvent placé sous le schéma thérapeutique basal-bolus. Il tient son nom de l’association de l’insuline basale ou lente (le débit de base) et de l’insuline rapide (bolus). L’insuline basale couvre vos besoins sur l’ensemble de la journée, tandis que le bolus est réalisé au moment et en fonction des repas. En effet, le nombre d'unités injectées dépend du nombre de glucides ingérés au cours du repas. Pour cela vous devez apprendre à compter la quantité de glucides contenue dans celui-ci. 

 

Attention : une fois que vous avez réalisé votre bolus, il ne faut pas modifier la structure de votre repas !

 

  • Si vous mangez finalement moins que prévu : la dose d’insuline sera trop importante et vous risquez de faire une hypoglycémie.
  • Si vous mangez plus de glucides que prévu, alors il sera nécessaire de réaliser une injection complémentaire pour éviter une hyperglycémie.

Les bolus correcteurs 

Le bolus sert également à effectuer une correction lorsque la glycémie augmente de façon inhabituelle (hyperglycémie). Dans ce cas de figure, il peut être administré en dehors des repas afin de respecter les objectifs glycémiques. 

Que faire en cas d’oubli ? 

Vous avez oublié de faire votre bolus ? Ce sont des choses qui peuvent arriver, même s’il vaut mieux que ce soit le plus rarement possible. 

Le bolus est donc le moyen d’ajuster votre dose d’insuline, si vous ne le faites pas, votre contrôle glycémique sera moins équilibré (hyperglycémie). Le plus important est de savoir réagir afin d’éviter l’apparition d’une cétose ou des hypoglycémies. 

Si vous vous apercevez que vous avez oublié votre bolus (insuline rapide) avant votre repas, il y a deux cas de figures possibles : 

  • Si l’oubli est constaté juste après le repas et jusqu’à deux heures après, vous devez faire la dose correspondant aux glucides ingérés pendant le repas.
  • Si le constat a lieu plus de deux heures après le repas, vous devez faire 50% de la dose correspondant aux glucides ingérés pendant le repas.

 

À noter : si cet oubli est constaté le soir au coucher, si votre glycémie n’est pas satisfaisante, votre bolus devra être équivalent à 30% de la dose d’insuline prévue.

Les avancées technologiques au service du patient diabétique

Il existe désormais de nouveaux systèmes de pompe à insuline qui ajustent automatiquement l’administration d’insuline basale en fonction des informations provenant du capteur de mesure de glucose en continu (MGC). L’objectif est d’optimiser le traitement afin d’augmenter le temps passé dans l’objectif cible de glycémie et ainsi de diminuer les épisodes potentiels d’hypo ou d’hyperglycémies. En tant que porteur de pompe à insuline, votre mission la plus importante est donc d’estimer la composition nutritionnelle de vos repas, puis de calculer et d’entrer les glucides consommés… Il faut également, bien sûr, surveiller le bon fonctionnement de votre pompe.

 

Apprenez-en plus sur le comptage glucidique avec notre article !

 

Références

DiabSurf, le diabète sur internet. Oubli d'une injection d'insuline. https://www.diabsurf.com/Sim/SimImp/Iinsoub.php