Mesure continue du glucose : comment en tirer le meilleur ?

  • Description de l'image

La mesure continue du glucose (MCG) permet aux patients de connaître l’évolution de leur glycémie en détail, tout au long de la journée. Elle offre aussi la possibilité d’enregistrer ses courbes pour les transmettre à son diabétologue. Demain, on prévoit le mariage des appareils de mesure continue du glucose  et de la télémédecine : ces courbes pourront être accessibles à un diabétologue ou un autre professionnel de la santé, qui pourra donc suivre ses patients au plus près sans devoir forcément vous recevoir. Nous avons posé quelques questions au Pr Jean-Pierre Riveline, diabétologue à l’Hôpital Lariboisière, pour avoir son avis sur le sujet.

Est-on proche du moment où les médecins pourront utiliser la MCG à distance ?

Pr J.-P.R : Très proche, oui. Le concept a énormément évolué récemment, non seulement au point de vue technique, mais aussi au niveau de l’administration : un programme appelé ETAPES (Expérimentations de Télémédecine pour l’Amélioration des Parcours En Santé) a été mis en place par le Ministère de la Santé pour favoriser la concrétisation du potentiel de la télémédecine.

En attendant, la MCG a-t-elle déjà permis de modifier le rapport entre patients et diabétologues ? 

Pr J.-P.R : Oui, absolument. Là où les diabétologues avaient accès à un carnet de suivi des glycémies, dans lequel le patient entrait, s’il avait le temps, quelques mesures par jour, ils obtiennent aujourd’hui des milliers de mesures sous une forme facile à lire et à analyser, le profil glycémique ambulatoire.
La relation entre patients et médecins s’améliore grandement quand ils ont accès à ces outils, et ce n’est pas simplement parce que l’information est plus complète. L’échange se fait en effet sur base de données factuelles, ce qui permet une relation plus égalitaire. Le patient se sent en contrôle de son traitement et le médecin est un partenaire et plus seulement une autorité.

Les possibilités de la télémédecine sont-elles connues des patients aujourd’hui ?

Pr J.-P.R :Ce qui intéresse les patients dans les appareils de MCG, c’est surtout leur confort et l’amélioration du suivi de leur diabète ! L’arrivée de la télémédecine dans la gestion du diabète est sans doute imminente, mais jusqu’à ce qu’elle se concrétise les patients profitent autrement des nouvelles technologies.

Êtes-vous équipé(e) d’un appareil de MCG ? Il peut faire tellement plus que vous épargner des piqûres au bout du doigt... Profitez-en à fond et apportez vos rapports sans faute à votre diabétologue.