À chaque étape de la vie des solutions

Vous êtes

Enfant

Comprendre sa glycémie

mis à jour le 19/10/2015

Réaliser des tests de glycémie n’est pas suffisant pour gérer son diabète au quotidien.
Une bonne gestion de son diabète passe nécessairement par une bonne compréhension de ses résultats de glycémie.
Pour y parvenir, voici quelques conseils:

Un résultat de test de glycémie correspond au taux de sucre dans le sang à un instant donné.

  • La glycémie varie dans le temps, le résultat d’un test ne sera pas identique d’un jour à l’autre à la même heure et à différents moments de la même journée.
  • De même que deux mesures de la glycémie réalisées consécutivement ne seront pas forcément strictement identiques.

 

Source: Direction médicale de Dinno Santé

 

Mentions légales: https://www.dinnosante.fr/fre/12/cgu?mobile_bloc=footer

 

Les objectifs de glycémie sont fixés par le médecin.

Ces objectifs sont définis par un niveau minimum et un niveau maximum qui sont différents :

pour les patients diabétiques de type 1* :

  • la glycémie à jeun (au réveil le matin ou avant un repas) doit se situer entre 70 et 120 mg/dl inférieure à 160 mg/dl
  • la glycémie 2h après le repas ou post-prandiale doit être inférieure à 160 mg/dl

C’est un moyen simple de savoir où la glycémie se situe par rapport aux objectifs : au dessus, en dessous ou dans les objectifs de glycémies.

* Indications et prescriptions d’un autosurveillance glycémique chez un patient diabétique. HAS Octobre 2007.

La fréquence et les moments des tests de glycémie à effectuer sont indiqués par le médecin (de 1 à 2 fois par semaine jusqu’à plus de 4 tests par jour selon le traitement).
Se tester tout au long de la journée juste pour avoir une idée de sa glycémie, est inutile.

Chaque test doit être utile à la gestion de son diabète.

Exemple : pour un patient sous insuline, les tests de glycémie :

  • avant le repas vont lui permettre de calculer la dose d’insuline qu’ il doit s’injecter ;
  • après le repas voir si la dose d’insuline a été suffisante.


En plus des indications du médecin, certaines situations peuvent vous conduire à réaliser des tests de glycémie supplémentaires : par exemple lors d’une activité physique.

 

 

Source: Direction médicale de Dinno Santé

 

Mentions légales: https://www.dinnosante.fr/fre/12/cgu?mobile_bloc=footer

 

Mis à part l’alimentation, d’autres facteurs peuvent faire varier la glycémie: l’exercice, la maladie, les médicaments, le stress…

Au fur et à mesure de votre expérience dans la gestion du diabète, vous saurez comment sa glycémie évolue pendant ces situations et comment adapter le traitement.

 

Source: Direction médicale de Dinno Santé

Mentions légales: https://www.dinnosante.fr/fre/12/cgu?mobile_bloc=footer

Au-delà du résultat de glycémie ponctuel, le plus important est de connaître les tendances de sa glycémie : une tendance d’hyperglycémie ou une tendance d’hypoglycémie.

  • Pour identifier ces tendances, il faut noter dans votre carnet de suivi vos résultats de glycémie, les évènements (repas de fête, sport…) et votre traitement.
  • Des tendances apparaissent : exemple une tendance hyperglycémique après le repas du midi.
  • Cette tendance identifiée sur plusieurs jours, vous pourrez adapter le traitement et/ou l'alimentation pour les jours suivants.

Demandez conseils à votre équipe soignante, elle vous aidera à détecter les tendances et à agir en conséquence.

 

Source: Direction médicale de Dinno Santé

Mentions légales: https://www.dinnosante.fr/fre/12/cgu?mobile_bloc=footer

Les informations et outils mis à votre disposition par Dinno Santé, le sont à titre informatif.
Ils ne se substituent en aucun cas aux recommandations de votre professionnel de santé