Le sport quand il fait chaud

Parce que la marche, la randonnée et autres activités au quotidien impliquent un effort, une déshydratation ou une baisse de votre glycémie peut apparaitre. Ceci est vrai surtout si vous êtes traité par insuline.

Voici quelques conseils pour avoir une activité physique sans risque.

Le sport quand il fait chaud

Hydratez-vous !

Il est essentiel de bien s’hydrater pour compenser la perte d’eau liée à la chaleur et à l’activité physique elle-même. Il n’y a pas de quantité minimale à boire, cela dépend de chacun.

Si vous êtes de nature à transpirer beaucoup, il vous faudra boire plus d’eau pour éviter une déshydratation.

Soyez attentif aux symptômes

Vous devez vous familiariser avec les symptômes de la déshydratation : la soif, l'irritabilité et un malaise général, suivi par des maux de tête, faiblesse, étourdissements, des crampes, des frissons, des vomissements, des nausées ou des sensations de chaleur au cou, et une baisse des performances…

Dès les premiers symptômes, n’attendez pas. Il est important de rester hydraté tout au long de votre sport.

Certains symptômes peuvent être confondus avec une hypoglycémie. Il est donc tout aussi important de tester sa glycémie avant, pendant et après votre sport.

Si vous êtes traité par insuline, une adaptation de la dose d’insuline peut être à prévoir avec votre médecin.

Gardez sur vous quelques morceaux de sucre pour corriger une éventuelle hypoglycémie. Et prévenez votre entourage, portez une carte diabétique en cas de malaise, vous pourrez être secouru.

Enfin, pensez à vos pieds

Portez des chaussures adaptées et des chaussettes en coton.

Vérifiez vos pieds avant, et après l’activité physique. En cas d’ampoule ou de plaies traitez immédiatement pour éviter le risque d’infection.

Les informations et outils mis à votre disposition par Dinno Santé, le sont à titre informatif. Ils ne se substituent en aucun cas aux recommandations de votre professionnel de santé.