À chaque étape de la vie des solutions

Vous êtes

Jeune

La fête

mis à jour le 06/03/2019

Il s’invite partout. Impossible de laisser le diabète au vestiaire. Pas question pour autant de se priver de sortie. Juste quelques précautions et recommandations.

L’alcool sera très présent. Il a pour effet de réduire la production de sucre par le foie. A jeûn le risque d’hypoglycémie est élevé. De plus, l’ivresse ressemble parfois à une hypoglycémie.
Ou à l’inverse, le fait d’être ivre efface les signes d’alerte de l’hypoglycémie qui se prépare. Donc, prudence.

Certaines boissons alcoolisées* sont au contraire très sucrées, comme les vins cuits et beaucoup de cocktails. Les boissons énergisantes** sont à éviter absolument. Non seulement elles contiennent des concentrations élevées en caféine mais en plus elles sont extrêmement sucrées. Elles accentuent l’effet de l’alcool et provoquent des effets secondaires, même sans diabète…

Passer la soirée assis à discuter et boire de l’alcool à jeun favorise l’hypoglycémie. Danser toute la nuit est comparable à une activité physique intense. Attention : l’hypoglycémie peut survenir trois ou quatre heures plus tard, comme pour une séance sportive quelconque.

La solution consiste à vérifier ta glycémie souvent, et à te resucrer dès que nécessaire. S’il n’y a rien à grignoter, un jus de fruit ou un soda non allégé rétablira la situation (sans alcool !).

Au moment de te coucher

Après une nuit blanche, un contrôle de glycémie pour vérifier qu’une hypoglycémie ne risque pas d’intervenir pendant le repos.
Il ne te reste plus qu’à bien dormir !

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
** À ne pas confondre avec les boissons énergétiques.

 

Source: Direction de la Prestation de Dinno Santé

Mentions légales: https://www.dinnosante.fr/fre/12/cgu?mobile_bloc=footer

Les informations et outils mis à votre disposition par Dinno Santé, le sont à titre informatif.
Ils ne se substituent en aucun cas aux recommandations de votre professionnel de santé